Economía: Évaluation CROEM de l’enquête sur la population active au troisième trimestre 2023

c505218304b50c59c3659f6dda43bae7-links-1–>c505218304b50c59c3659f6dda43bae7-shortcode-0–>

Le marché du travail de Murcie a montré des résultats mitigés au cours du troisième trimestre 2023, étant donné que l’augmentation du nombre de personnes occupées s’est accompagnée d’une autre augmentation du nombre de chômeurs, avec un biais de genre très marqué, selon les données de l’Enquête sur la population active. (EPA) de l’INE. .

En particulier, la Région de Murcie comptait 103.800 chômeurs, 10.100 de plus que le trimestre précédent, ce qui représente une augmentation de +10,8%, supérieure au chiffre national (+3,4%). En revanche, l’emploi s’est amélioré : 6.200 emplois de plus qu’au deuxième trimestre, une amélioration (+0,9%) similaire à celle de l’Espagne (+1,0%). Ces résultats font apparaître une hausse du taux de chômage à 13,4%, soit un point de plus qu’un quart auparavant et 1,6 point au-dessus de la moyenne nationale (11,8%), avec des différences notables selon le sexe : s’il reste stable chez les hommes (11,4%), il rebondit sensiblement chez les femmes (15,8%, soit 2,3 points de plus).

En termes annuels, l’évolution régionale est plus favorable que celle du pays. Ainsi, au cours des douze derniers mois, il y a eu 30.300 personnes occupées de plus (+4,7%, le troisième taux régional le plus élevé où en moyenne il atteint +3,5%) et 5.200 chômeurs de moins (-4,8%, contre – 4,2% au niveau national).

Les services et l’industrie se démarquent

Compte tenu de l’évolution sectorielle, se distinguent les performances de l’Industrie (1.100 salariés de plus qu’au deuxième trimestre) mais surtout des Services (+14.300), favorisées par la haute saison touristique et le dynamisme de certaines de ses branches, comme Activités professionnelles, scientifiques, techniques et administratives (+6 500) ou Commerce, réparation automobile, transport, entreposage et hôtellerie (+4 900). En revanche, des emplois ont été détruits dans la construction (-500) et dans l’agriculture (-8.600), dans ce dernier cas en raison de la fin de la campagne.

On note en revanche une légère baisse du taux d’intérim, à 19,5% (-0,1 point), un chiffre toujours supérieur au taux national (17,3%).

Améliore la création d’emplois en termes annuels

En bref, malgré la hausse du taux de chômage, le marché du travail de la Région de Murcie a réussi à créer 6 200 emplois au cours des trois derniers mois, de manière diversifiée et non concentrée dans des secteurs qui présentent une saisonnalité favorable pendant cette période, comme celui touristique. Ce comportement a eu un impact très favorable sur le solde de l’emploi des douze derniers mois, étant donné que le rythme annuel des créations d’emplois s’intensifie (jusqu’à 4,7%, soit près de quatre points de plus qu’au deuxième trimestre) alors qu’en même temps il y a une baisse du chômage proche de 5%. Cette circonstance offre un répit à un moment où l’économie internationale est confrontée à des risques croissants.



Fuente de la Noticia

Fuente de la imagen: croem.es

0 comentarios

Dejar un comentario

¿Quieres unirte a la conversación?
Siéntete libre de contribuir!

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *